home   deutsch   english   blog

10/2016

« Comment faire sentir, fixer un équilibre fragile, quelque chose d’analogue à une colonne de verre, ou même d’eau, s’appuyant sur du vide ? »

Philippe Jaccottet, La Semaison : Carnets

 

 

Chers clients, partenaires et collègues,

 

au fil des saisons, des projets voient le jour et se développent, comme cette brève sélection en témoigne… Au programme :

- l’implantation de LEICHT aux États-Unis continue, en Floride sur la terrasse du bar du nouveau Coca-Cola Store de Disney Springs Town Center d’Orlando : la légèreté défie les ouragans !

- la parution de notre article, en septembre 2016, dans la rubrique « Construire avec du béton » du journal allemand, Bayerische Staatszeitung, au sujet du prix – Wettbewerb für gute Baugestaltung (Concours pour une bonne conception de bâtiment) - reçu par la Maison de la « Géoinformation » à Kranzberg en Bavière, de la société américaine ESRI Inc., dont structure et façade monolithique de béton brut ont été conçues par LEICHT.

 

On passe légèrement de coussins gonflés en ETFE sur structure métallique à la puissance structurelle du béton brut monolithique, le contraste est saisissant. Comme l’affirme Pontalis :

« Changer, c'est d'abord changer de point de vue » - Partageons cette LEICHT-Attitude !

 

On retrouve présentés ici les résultats de ce qui constitue l’esprit curieux et léger de l’Équipe LEICHT, toujours disponible pour relever le défi de l’inattendu, susciter et accompagner le changement.

Le mouvement engendre la vie, rien de statique, c’est le prix de la profondeur, surtout « celle d’en haut » qui demande d’être d’autant mieux enraciné que l’on cherche à tutoyer le ciel.

 

Concrètement, LEICHT aime rendre possible les projets, mêmes les plus incroyables, et leur assurer un futur, car l’avenir ça se construit, légèrement.

 

Toute l’équipe de LEICHT GmbH, LEICHT France SAS et LEICHT physics GmbH

vous souhaite une fructueuse rentrée et une bonne lecture de notre newsletter.

 

 


Auvent en coussins d’ETFE sur structure métallique du bar en terrasse du nouveau Coca-Cola Store du Disney Springs d’Orlando en Floride


« L'impossible, nous ne l'atteignons pas, mais il nous sert de lanterne. »

René Char

 

 

La conception de l’auvent du Rooftop Beverage Bar du Coca-Cola Store a été confiée à LEICHT.

Au pays des ouragans, le défi à relever n’était pas à prendre à la légère...

 

Cette structure légère a pour fonction de protéger la terrasse du bar d’une vaste canopée translucide de 400 m2, composée de 6 Ombrellas carrées constituées de coussins en ETFE portés par une structure métallique. Pour réussir ce « au vent » et profiter librement du ciel, mieux valait pouvoir s’accrocher sur du solide pour construire.

 

 

Ce magasin de détail immersif est construit à l’image d’une usine d'embouteillage des années 1920, avec une façade en brique et une porte d'entrée en verre inspiré du verre vert de l’emblématique bouteille de Coca-Cola. Transparence et légèreté des bulles sont à l’honneur.

Sous cette canopée diaphane, à peine un nuage de plus dans le ciel de Floride, les fans de Coca-Cola peuvent vraiment vivre le slogan de la marque : Taste the Feeling!

 

Année de réalisation : 2016

Maître d’ouvrage : Coca Cola

Donneur d’ordre : Birdair, Inc., Amherst, NY, USA

Architecte : Baker Barrios Architects,
Tampa, FL, USA : Mike Houseman

Surface : 400 m²

Photos : www.wdwmagic.com

 

Vers le projet




LEICHT poursuit son développement aux États-Unis

 

Ainsi une coopération est en train de se nouer avec la société Bennet & Pless, Inc. Structural Engineers d’Atlanta en Géorgie, pour le marché ETFE aux États-Unis. Déjà quelques petits projets sont prévus.

 

www.bennett-pless.com

 

 


Maison ESRI de Kranzberg à la Façade en béton brut primée

Notre article vient de paraître le 9 septembre 2016, dans la rubrique « Construire avec du béton » du journal allemand, Bayerische Staatszeitung, au sujet, comme nous vous l’avions déjà signalé dans notre Newsletter de juillet dernier, du prix – Wettbewerb für gute Baugestaltung - reçu par la Maison de la « Géoinformation » conçue par le cabinet d'architectes Dominikus Stark de Munich, pour la filiale allemande de Kranzberg en Bavière, de la société américaine ESRI Inc.

LEICHT a conçu la structure de la façade de cet édifice d’apparence monolithe, composé de trois parallélépipèdes rectangles en béton massif sans aucun joint.

 

Résumé de l’article :

Cette construction a été désignée vainqueur de la catégorie « Industrie et artisanat » lors du Wettbewerb für gute Baugestaltung (concours pour une bonne conception de bâtiment) organisé par le canton de Freising, pour récompenser ses qualités fonctionnelles, économiques et énergétiques.

Marcel Enzweiler, ingénieur chez LEICHT, a été en charge de la conception de la structure porteuse de cette construction constituée par ses façades faites en béton brut.

Le plus incroyable c’est que cette architecture monolithique inclue dans une seule coque sophistiquée les trois blocs qui constituent l’édifice qui sont liaisonnés entre eux et donc sans joint.

De l'extérieur, la façade se présente comme un tout unifié, coulé en trois strates continues.

Pour cette façade soumise à toutes sortes de conditions météorologiques et de fortes amplitudes thermiques, des calculs spécifiques concernant la stabilité, la durabilité et l’isolation, ont été nécessaires pour concevoir ce monolithe de béton brut et éviter la formation de fissures de séparation sur les murs de soutènement.

Le béton clair utilisé présente également de grandes qualités esthétiques; il a été enrichi de galets de la rivière bavaroise Isar et après durcissement, sa peau a été bouchardée à la main. Cet édifice sert de contrepoint étonnant aux trois bâtiments de l’entreprise déjà existants et construits eux en bois.

 

 

Année de réalisation : 2015

Maître d’ouvrage : ESRI Deutschland GmbH

Architecte / Donneur d’ordre : Dominikus Stark Architekten, Munich

SHON : 630 m2

Photos : Michael Heinrich

 

Lire l’article en allemand

 

Vers le projet

 

 

LEICHTnewsletter - Juillet 16

LEICHTnewsletter - Février 16